Category Archives: RCN 2013

Sylvie Roche et Renaud Bonnet (CRIP) : “Cloud : une grande opération de clarification tarifaire, réglementaire et contractuelle est nécessaire”

Sylvie Roche (directeur délégué du CRIP) et Renaud Bonnet (Directeur Technique du CRIP) analysent les composantes du cloud, nouvelle façon de produire de l'informatique se caractérisant par un très fort niveau d'automatisation, de consolidation et une mise à disposition de services au travers de portails aux utilisateurs. Cela se traduit pour les entreprises et leurs directions métiers par une diminution des coûts et des gains de réactivité. Leurs messages clés : - Les entreprises ont besoin de retrouver un climat de confiance en termes de confidentialité et de sécurité des données, avec des règles du jeu clairement fixées ; - Comment faire passer demain la gestion de l'informatique héritée (legacy) dans le cloud ? - Une grande opération de clarification au niveau tarifaire, réglementaire et contractuel est nécessaire pour que le plus grand nombre d'entreprises puissent s'engager dans les services cloud avec sérénité.

Fleur Pellerin : “Le numérique a le potentiel de transformer les modèles industriels et économiques existants”

Fleur Pellerin, Ministre déléguée aux PME, à l'innovation et au numérique, rappelle que la puissance du numérique est son caractère diffusant, pénétrant tous les secteurs économiques et ayant le potentiel de transformer les modèles économiques industriels et économiques existants, comme il l'a déjà fait pour la culture ou l'information. "Le développement de ce secteur est au cœur des ambitions du gouvernement, c'est une priorité", déclare la Ministre. "Notre capacité à maîtriser les enjeux du numérique va déterminer pour une large part la compétitivité française de la prochaine décennie", ajoute Fleur Pellerin. Les objets connectés, le cloud computing, le big data, le logiciel embarqué ou la cyber-sécurité sont, pour Fleur Pellerin, autant de facteurs d’hyper-croissance pour le numérique. Elle compte notamment sur ces technologies pour "booster" la compétitivité française. Lire le programme de la conférence Moyens de Paiement Lire le programme de la conférence Cloud Computing

Jean-Marie Vallée (Natixis Paiements) : “Le message que toute l’industrie des paiements véhicule tourne autour de l’innovation”

Jean-Marie Vallée est directeur général de Natixis Paiements. Il interviendra le 6 novembre 2013 lors de la conférence Moyens de Paiement organisée dans le cadre des RCN 2013. Sa keynote portera sur le sujet suivant : "Comment une entreprise de paiement doit-elle s’organiser pour faire face à la multiplication des acteurs et des innovations produits ?" Dans le cadre de la table ronde intitulée "Comment faire de la France un champion de cette industrie en pleine mutation ?", son collaborateur Eric Collomb, Directeur du développement de Natixis Paiements, interviendra lui aussi.

Claude Brun (CIC) : “Derrière l’enjeu des moyens de paiement, il y a l’enjeu des flux”

Claude Brun est Directeur Moyens de Paiement et Stratégie au sein du Groupe CM-CIC. Ses messages clés : - Claude Brun rappelle que le Groupe CM-CIC possède une informatique très puissante, non-outsourcée, qui peut répondre très rapidement aux évolutions et besoins du marché. - Un des sujets majeurs actuellement est celui du paiement sur mobile. Face à un système de facturation désormais complètement digitalisé, les utilisateurs peuvent se sentir désarçonnés, voire impressionnés. Face à cette évolution majeure, les entreprises vont elles aussi devoir s'adapter. - La mise en place du SEPA en Europe est pour lui une formidable opportunité de simplification des systèmes, sans que la sécurité en pâtisse.

Jean-Yves Rossi (Revue NDP) : “Quand le paiement innove, le commerce se transforme”

Jean-Yves Rossi (Président fondateur de Canton Consulting, créateur de la Revue NDP) rappelle que le paiement est au cœur du commerce et que quand il innove, le commerce se transforme. En créant le grand marché des paiements en euros (le SEPA), les autorités communautaires ont voulu en faire un levier majeur de compétitivité. "La Commission européenne estime que le projet SEPA est plus important que celui de l'euro. Grâce à ce programme, l'économie annuelle estimée se chiffre à 120 milliards d'euros pour les entreprises", note Jean-Yves Rossi. Ses messages clés : - Les entreprises doivent remettre le paiement au cœur de leurs réflexions stratégiques et de compétitivité ; - Le paiement est un métier. Pour tirer un véritable avantage compétitif des nouvelles dynamiques du paiement, il faut acquérir ce métier et le maîtriser ; - Pensons européen car c'est à cette échelle que les projets se montent actuellement, autour notamment du SEPA. Lire le programme de la conférence Moyens de Paiement

Laetitia de Pellegars (Franklin) : “L’évolution de la réglementation ouvre de nouveaux marchés aux entreprises françaises”

  Laetitia de Pellegars a rejoint en septembre 2013 le pôle Banque-Finance de Franklin en qualité de Of Counsel. Elle a pour mission de développer l’activité réglementation bancaire et financière. Elle insiste dans cette interview sur les opportunités de nouveaux marchés à saisir par les entreprises françaises grâce à l'évolution de la réglementation en matière de moyens de paiement. Elle souligne également le rôle que jouent les avocats en matière d'optimisation des parcours clients. Ces derniers se faisant de plus en plus à distance, il est nécessaire que les entreprises sachent apprécier et contenir les risques de fraude, de blanchiment ou de mauvaise gestion. Lire le programme de la conférence Moyens de Paiement

Jérôme Traisnel (AFEPAME) : “La France est face à un enjeu majeur : faire éclore l’innovation dans le domaine des paiements”

Jérôme Traisnel, Président élu de l'AFEPAME (Association française des établissements de paiement et de monnaie électronique), revient sur la prépondérance du moyen de paiement au cœur de l'acte d'achat. Dans un contexte d'allongement des parcours clients, la simplicité du paiement joue un rôle crucial dans la conversion de l'acte d'achat. Le coût du moyen de paiement ainsi que le contexte de fraude sont également des critères déterminants pour les marchands. Ses messages clés : - Atteindre un équilibre intelligent entre régulation et innovation ; - La France est face à un enjeu majeur : faire éclore l'innovation dans le domaine des paiements, occupé jusqu’à présent par de grandes banques, de grands groupes. Les jeunes entreprises ont le pouvoir de créer et d'innover mais il leur faut de l'espace (réglementation, marché...) pour exister. Lire le programme de la conférence Moyens de Paiement

Jean Saphores (CSOEC) : “Les entreprises doivent se préparer juridiquement pour le passage au SEPA”

Jean Saphores (Vice-Président du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables) rappelle l'échéance du 1er février 2014 pour le passage au SEPA (Single Euro Payments Area - Espace unique de paiement en euros). Les entreprises doivent s'y préparer juridiquement, notamment pour mettre en place le prélèvement SEPA. Lire le programme de la conférence Moyens de Paiement

Eric Nizard (EESTEL) : “La sanctuarisation des données personnelles va rentrer en collision frontale avec le big data”

Eric Nizard, Directeur de la société de conseil LIC (L'Informatique Communicante) et Président du pôle d'expertise en systèmes de transactions électroniques EESTEL (Experts Européens en Systèmes de Transactions Electroniques), revient sur l'importance que les paiements ont toujours eue dans l'économie pré-numérique en matière de confiance. Suivant la dématérialisation croissante des transactions, les moyens de paiement se dématérialisent eux aussi. Les moyens de paiement numériques connaissent une forte évolution avec l'introduction de la carte à puce, dont la France fait partie des inventeurs, et le mobile qui permet de se projeter partout dans le monde numérique et à tout moment. Ses messages clés : - Le prochain débat sera sociétal. Il concernera l'identité numérique. La sanctuarisation des données personnelles du citoyen va rentrer en collision frontale avec le "big data", c'est-à-dire la capacité qu'un certain nombre d'acteurs (commerçants, banquiers...) auront d'accéder à de multiples données relatives à leurs clients et utilisateurs ; - Le mobile est, et sera encore davantage demain, l'instrument d'accès au monde numérique pour chaque utilisateur ou citoyen. Lire le programme de la conférence Moyens de Paiement